43 avenue du chemin vert
95290 l'isle adam
Tél. : 01 34 69 10 16
Horaires d'ouverture :
La semaine : 8h45 à 19h15
Le samedi : 8h45 à 17h45
CONSULTATIONS SUR RDV
URGENCES
7j/7, 24h/24
Alopécie diffuse chez un chien atteint de démodécie
Alopécie diffuse chez un chien atteint de démodécie
Demodex canis, agent de la démodécie canine
Demodex canis, agent de la démodécie canine
Alopécie pustules et comédons chez un chien atteint de pyodémodécie
Alopécie pustules et comédons chez un chien atteint de pyodémodécie

Qu’est ce que la démodécie canine ?

La démodécie canine est une ectoparasitose fréquente, voire banale, chez le jeune chien de moins de un an, due à la présence et à la prolifération dans les follicules pileux et dans les glandes sébacées, d'un acarien appelée Demodex canis et spécifique du chien.
Elle peut être diagnostiquée sur des chiens adultes, mais des facteurs prédisposants et des maladies associées doivent alors être recherchées (Cushing, hypothyroïdie...).

Comment s’attrape et se déclare la maladie ?

La transmission ne se fait pas à tout âge, mais durant les premières heures de la vie. Elle est directe et se réalise par le contact du museau de la mère ou de la peau des mamelles avec les petits, lors du toilettage ou de l'allaitement. Il n'y a pas de contamination intra utérine. Le milieu ambiant n'est pas une source de parasites.

Certains facteurs facilitent la prolifération des acariens : facteur racial, facteur héréditaire, âge (la démodécie s'observe essentiellement entre 3 mois et 3 ans), déficience immunitaire, hygiène de la peau (excès d’humidité), maladies intercurrentes, carences alimentaires (malnutrition, excès lipidique et protidique, carences en vitamines B, A ou E, en Acides Aminés Soufrés).

Certains reproducteurs transmettent une prédisposition génétique et vont par conséquent engendrer des lignées de chiots démodéciques. Il est donc parfois conseillé de les retirer de la reproduction.

Est-elle contagieuse ?

La démodécie canine est une maladie individuelle et spécifique du chien, elle n’est donc pas contagieuse aux autres chiens, aux autres animaux, ni à l’homme.

Quels sont les symptômes?

La démodécie canine se caractérise par :
- soit une forme localisée, associant un érythème cutané et une alopécie diffuse ou nummulaire localisés à la tête, souvent le pourtour des yeux et aux membres antérieurs.  Elle est de pronostic favorable, surtout lorsqu'elle apparaît sur des chiots déjà âgés (proches de 1 an). Elle est le plus souvent non prurigineuse (ne gratte pas). Elle représente 90 % des cas de démodécie et évolue spontanément vers la guérison en 1 à 2 mois dans 90 % des cas, et vers la démodécie généralisée dans environ 10 % des cas.
- soit une forme généralisée (photo), le plus souvent accompagnée d'une complication d’infection bactérienne ou pyodermite (pyodémodécie) dans 20% des cas.

Comment la diagnostique-t-on ?

Le diagnostic repose sur la réalisation de raclages cutanés avec observation des parasites au microscope optique. Demodex canis est un acarien au corps vermiforme, aux pattes atrophiées et regroupées en portion antérieure (photo). Les larves et nymphes, ont le même aspect général, mais un abdomen plus court et les œufs ont une forme de citron ou de soucoupe. Toutes les formes sont facilement visibles sur des produits de raclages cutanés.
De manière anecdotique, chez certains chiens à épiderme très épais (Basset Hound, Shar Peï), les raclages peuvent ne pas suffire, auquel cas des biopsies cutanées pour analyse histopathologique sont nécessaires pour mettre en évidence le parasite.

Quels sont les modalités du traitement ?

Le traitement est long (3 mois au minimum) et les rechutes fréquentes (environ 30-50% des chiens la première année qui suit le traitement). Le suivi de l’animal est donc primordial et doit prévoir des visites régulières.
 
Lors de démodécie localisée, la nécessité d'un traitement immédiat peut être discutée du fait du fort taux de guérisons spontanées. Il est par contre obligatoirement mis en œuvre lorsqu'une lésion supplémentaire apparaît et qu'une extension est en cours.
 
Lors de démodécie généralisée, un traitement acaricide s'impose et peut être associé à un traitement antibactérien lors de pyodémodécie. L’amélioration clinique est souvent rapide, en 15-20 jours. La guérison est obtenue dans 50 à 90 % des cas selon les enquêtes.

Peut-on éviter la maladie ?

La prophylaxie est très limitée voire inexistante. Elle consiste à éviter toute immunodépression passagère chez les chiots : Ne pas utiliser de corticoïdes avant 1 an, bien vermifuger, ne pas trop baigner les animaux pour éviter toute irritation cutanée, lutter contre les pulicoses...
 
 Du fait du caractère héréditaire, les chiens, mâles ou femelles, qui ont présenté dans leur jeune âge une démodécie généralisée, ne devraient pas devenir des reproducteurs. Les reproducteurs qui engendrent des portées au sein desquelles plusieurs chiots présentent une démodécie doivent également être retirés de la reproduction.